Comment les Polynésiens s'occupent-ils de leurs matahiapo ?

société tahiti
Maupiti : 3 jours de fête en l'honneur des matahiapo
©Polynésie 1ère/G.Tautu
La société polynésienne est vieillissante pourtant il n'existe pas vraiment de structure d'accueil encadrée au fenua. Le sujet est encore tabu dans les familles. 
Les structures d’accueil pour les personnes âgées en Polynésie française sont-elles suffisamment encadrées ?

Aujourd'hui, il existe bien des structures d'accueil mais uniquement chez l’habitant. Pourtant, la société polynésienne est vieillissante. Selon Christine Leao Kitu, coordinatrice du foyer d’hébergement Moana Nui qui a ouvert son foyer en septembre 2014, il n’est pas encore de coutume de placer ses parents âgés dans des centres d’accueil. "Ce n'est pas une pratique ancrée dans les habitudes des Polynésiens"  explique-t-elle.

"C'est encore un peu tabu en Polynésie"


Pour en savoir un peu plus sur la question, nous sommes partis à la rencontre des passants à Papeete pour les interroger sur la situation des personnes âgées en Polynésie française. "Il y en a qui profite des sous des personnes âgées", confient certains, "C'est mieux que les enfants gardent leurs parents", estiment d'autres... 

Reportage


Mais alors comment accompagner les personnes âgées autonomes, semi-autonomes et dépendantes jusqu’à leur fin de vie ?

C’est la question à laquelle tenteront de répondre les invités de l’émission Hana Vevo, à partir de 17h15 sur Polynésie 1ère Radio. Les trois invités de Belinda Tumatariri sont Nadine Teagaye, responsable du centre d’accueil de Faripiti pour personnes âgées, George Leao Kitou du foyer Moana Nui de Punaauia, et Georges Nahei de la direction des Affaires sociales.

Vous pouvez vos questions au 40 86 16 00
Les Outre-mer en continu
Accéder au live