polynésie
info locale

Compteurs d'eau à Mahina: entre riverains et mairie, c'est la guerre

vie locale tahiti
fuite1
©D.R.
Une pétition signée par plus de 1000 personnes dit clairement "non" aux compteurs d'eau sur les anciennes canalisations. 45% fuient selon la régie des eaux de Mahina. 1200 compteurs ont été posés, dont 600 existants. Les riverains font obstacle aux travaux. Une réunion est organisée ce soir. 


Hinano Tunoa, présidente de la Fédération Foncière en Polynésie, affiche la couleur : "certaines canalisations datent de 63 ans sur la commune de Mahina et il est hors de question qu'on pose des compteurs là-dessus. Nous avons récolté 1000 signatures de riverains qui le disent". Elle compte mobiliser les familles, ce soir, lors d'une réunion au collège de Mahina.

"Lorsque la commune répare ou pose c'est un peu à l'aveuglette", poursuit Hinano Tunoa. "On n'est pas contre le projet, mais il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. D'abord on répare, ensuite on pose les compteurs. Ils ont bien de l'argent pour payer CEGELEC et acheter les compteurs, pourquoi pas pour faire des travaux souterrains ?"
fuite2
©D.R.

Des travaux démarrés en juin 2014

Mais pour Vatea Escande, directeur de la Régie des eaux, "il s'agit d'engager des investissements sur de nouvelles conduites, et réactualiser le schéma directeur de la commune, qui date de plus de 10 ans, c'est pour cela que nous avons fait un nouvel appel d'offres portant sur des montants de 50 à 150 millions de FCP". La somme porte uniquement sur une étude qui débouchera sur la rénovation de l'ensemble du réseau, à moyen terme.
fuite3
©Google Maps

400 Millions de FCP engagés

L'association présidée par Hinano Tunoa rétorque: "En plus, les réparations sont aussi à notre charge, puisque certains tuyaux passent également sous beaucoup de terrains privés". La Régie des Eaux précise qu'"aujourd'hui, il y a beaucoup de frais liés au pompage, la maîtrise de la consommation n'est pas assurée. Avec 45% de fuites, mais on ne sais pas si c'est sur le réseau principal ou chez les particuliers". De nouvelles canalisations ont été posées notamment à Super Mahina.
Points de repère
Mahina compte 3500 abonnés. 1200 compteurs ont déjà été posés (dont 600 existants). 3000 foyers payent de l'odre de 7500 FCP/trimestre la fourniture en eau. Le réseau compte 25 kilomètres de canalisation, dont 5% à 10% auraient déjà été rénovés.

L'association présidée par Hinano Tunoa fait régulièrement parler d'elle, notamment pour avoir bloqué l'installation des compteurs dans le quartier de Ahonu.
Publicité