polynésie
info locale

Un court-métrage sur l'abus sexuel sur mineur tourné à Tahiti

cinéma tahiti
tournage tatiana Shank
©Polynésie 1ère
La fille de l'actrice polynésienne, Vaitiare Hirshon, est actuellement sur le fenua. Tatiana Shanks tourne un court-métrage de 30 minutes sur le thème de l'abus sexuel sur mineur. C'est sa jeune cousine qui joue la victime. 
Tatiana Shanks n'a que 18 ans, mais réalise déjà son premier court-métrage. La jeune femme arrive de Los Angeles pour un film qui a pour thème l'abus sexuel sur mineur. L'histoire raconte celle d'un jeune Tahitien-Américain qui rentre au fenua voir sa famille. Il se rend alors compte que sa petite cousine est victime d'abus sexuel.

"J'ai choisi ce thème car je veux faire réagir les gens. Si je fais du cinéma, c'est pour faire ressentir les choses", confie en anglais Tatiana Shanks qui tourne pour la première fois en Polynésie française. "J'aime la culture ici, si différente des Etats-Unis. L'endroit est incroyable : la couleur de l'eau, les plages, les cascades...".

Tatiana Shank
Tatiana Shank, réalisatrice ©Polynésie 1ère

La jeune réalisatrice n'est pas une inconnue sur le fenua. Sa mère, Vaitiare Hirshon est une actrice qui tourne toujours dans la cité des Anges. Elle s'était notamment illustrée pour son rôle dans la série Stargate SG-1. Quant à son père, il est aussi un réalisateur réputé. Pour ce court-métrage de 30 minutes, et 40 séquences, Tatiana Shanks dirige son jeune frère, Kyle, un enfant-acteur déjà connu à Los Angeles. La jeune réalisatrice a aussi demandé à sa cousine Tareparepa Teinauri de l'assister.


Et, histoire de rester en famille, c'est la nièce de Vaitiare Hirshon, et donc la cousine de Tatiana Shanks, qui interprète le rôle de la petite fille abusée.


Le tournage devrait durer une semaine. Tatiana Shanks souhaite diffuser ce court-métrage dans différents festivals aux Etats-Unis. Si ce film a la particularité de traiter d'un thème difficile, il se démarque aussi par le fait qu'il soit tourné en deux langues, français et anglais, et dans décor de carte postale.


©Polynésie 1ère

Publicité