Covid 19 : l’hôpital en ordre de bataille

coronavirus pirae
Covid 19 : l’hôpital en ordre de bataille
Covid 19 : l’hôpital en ordre de bataille ©Polynesie La1ere
Depuis le début de l’épidémie, le CHPF s’est réorganisé et s’est donné les moyens de répondre à un éventuel afflux massif de patients.
Depuis le lancement du plan blanc le 18 mars, l’hôpital du Taaone s’est entièrement réorganisé pour faire face à l’épidémie et à l’afflux potentiel de malades.

Une filière dédiée au covid 19 a vu le jour afin d’isoler les patients et leurs soignants des autres services.

Cette réorganisation a pour vocation de protéger les patients et les personnels de santé, de sécuriser l'hôpital, de minimiser l'impact de l'épidémie sur le fonctionnement de l'établissement et d'anticiper les besoins.

L’hôpital a modifié son fonctionnement et l’aménagement de ses structures internes et dispose de 155 lits pour accueillir d’éventuels malades. Sa capacité d’accueil en réanimation, pour les cas les plus graves, est passée de 18 lits en temps normal à 60 en cas de crise extrême.
 

337 patients pris en charge par "la filière covid" 


Claude Panero, directrice du CHPF, assure que le personnel soignant dispose de protections individuelles pour tenir six mois en cas de besoin et que 3 500 kits de tests sont disponibles.

Cette réorganisation a poussé les chefs de service à différer toutes les opérations non urgente mais ils assurent qu’elles seront bien prises en charge, avec le soutien des cliniques de la place.

Depuis le début de l'épidémie, 337 patients ont été pris en charge par la filière covid 19.
 
Covid 19 : l’hôpital en ordre de bataille
Les Outre-mer en continu
Accéder au live