Coronavirus Covid-19 : les paquebots sous surveillance

coronavirus tahiti
Covid 19 : les paquebots sous surveillance
Covid 19 : les paquebots sous surveillance ©Polynesie La1ere
De nouvelles mesures ont été prises par le gouvernement territorial pour lutter contre la propagation du virus depuis les navires de croisière.
« Les bateaux de croisière sont d'excellents vecteurs pour les épidémies, qu'il s'agisse de simples rhumes ou de gastro-entérites », explique John Oxford, professeur de virologie à l'université Queen Mary de Londres. « Immanquablement, ces bateaux sont surpeuplés. Avec autant de passagers, il peut y avoir des relâchements dans l'hygiène », poursuit t’il.

La mésaventure du Diamond princess, placé en quarantaine au Japon la semaine dernière lui donne raison, sur quelque 3 700 passagers et membres d'équipage, plus de 630 ont contracté le Covid 19.

Face à ce risque, le gouvernement de la Polynésie oblige désormais les bateaux de croisière à faire d’abord relâche à Tahiti avant de faire escale dans les îles. Il exige également que 48h avant l'arrivée du paquebot en Polynésie, le médecin du navire atteste qu'il n'y a pas de cas de coronavirus à bord.

Jeudi 27 février, le MSC Magnificat état amarré au port de Papeete. Ses milliers de passagers expliquent recevoir des consignes à bord et semblent plus inquiets de ne pas pouvoir achever leur croisière en Asie que d’être touchés par la maladie.
 
Covid 19 : les paquebots sous surveillance


​​​​​​​