Covid, les médecins en première ligne

coronavirus tahiti
covid, les medecisn en première ligne
©polynesie.la1ère
Depuis un mois, leurs cabinets ne désemplissent pas de malades potentiellement infectés à la covid. Malgré des précautions drastiques les personnels médicaux ne sont pas épargnés par le virus, beaucoup ont étés contaminés.


 

Les médecins très exposés au virus


Le Dr Boutry ne fait quasiment plus que ça : recevoir des patients avec des symptômes évocateurs de la covid. Depuis son cabinet de Paea il envoie ses patients faire des tests covid. 5 rien que ce matin, mais lundi dernier il a prescrit 18 tests dans une seule journée dont la moitié se sont révélés positifs. Autant dire qu’il est plus qu’exposé au risque d’attraper le virus. Et ça n’a pas raté il a fini par être contaminé lui aussi.

Moi je l’ai attrapé il y a peu près un mois, ça a duré une semaine

Dr Bruno Boutry, médecin généraliste

D’après lui, sur Paea la moitié des médecins l’ont déjà eu. Le personnel de l’hôpital et des cliniques privées est aussi très touché. Docteurs, infirmiers personnels non médicaux, tous sont en premières lignes.
Pas question de fermer son cabinet pour se protéger.

On se protège au maximum et malgré les précautions on n’est pas hermétiques à 100 %

Dr Bruno Boutry, médecin généraliste

Psychose autour d'un virus


Même constat chez sa consœur de Papeete Véronique Debruyne. Elle, ne l’a pas attrapé et croise les doigts pour être épargnée.

Je dois être 3 fois plus vigilante et être aussi beaucoup plus disponible

Dr Véronique Debruyne-Brodelle, médecin généraliste

Car elle constate une véritable psychose autour du coronavirus. Les patients sont très angoissés à l’idée d’avoir la maladie. Le travail de communication est plus important que d’habitude.

Même si elle voit beaucoup de cas défiler tous les jours elle reste positive, la grande majorité des patients n’ont que des symptômes légers et vont bien.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live