La CTC épingle la politique agricole du Pays

économie tahiti
agriculture
©(Présidence)
Après l'environnement, le nouveau rapport de la chambre territoriale des comptes vise, cette fois, la politique agricole du Pays de 2010 à 2017. Pour  la CTC, cette politique agricole s’apparente davantage à un catalogue d’actions qu’à une planification des priorités.
Protectionnisme, manque de foncier ou encore faible qualification des agriculteurs : ce sont les remarques faites par la chambre territoriales des comptes dans son dernier rapport, à propos de la politique agricole du Pays de 2010 à 2017.

Deux chiffres expriment parfaitement la tendance : 45 milliards d’importations contre à peine 5 milliards de ventes locales. En clair, l'agriculture polynésienne ne nourrit pas sa population. Explications.

Reportage


Parmi les principales recommandations de la CTC : la mise en oeuvre d'un schéma directeur, l'évaluation régulière de l'efficacité des aides publiques, une réforme de l'agriculture et de l'élevage...Le nouveau rapport sera prochainement débattu à l’Assemblée de Polynésie française.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live