Dans les années 90, passer son bac était une véritable épreuve

éducation tahiti
Dans les années 90, passer son bac était une véritable épreuve
©Polynésie la 1ère

Depuis la crise sanitaire, passer et obtenir son bac relève davantage d'une formalité que d'une épreuve. En 2020 et encore cette année, le contrôle continu prime davantage. A part la philosophie, les épreuves écrites ont disparu. Il y a une vingtaine d'années, ce n'était pas du tout le cas.

En 1995, l'épreuve anticipée du bac français avait été filmée par une de nos équipes. Un "marronnier" dans le jargon journalistique. Les lycéens, qui venaient à peine de la passer, semblaient encore tout...éprouvés tant l'examen n'était pas simple. Combien sont-ils à l'avoir reçu à l'époque ? Sans doute beaucoup moins que les lycéens de ces deux dernières années, puisque le contexte était tout autre.

Dans les années 90, passer son bac était une véritable épreuve
©Polynésie la 1ère

 

De nos jours, à cause de la crise du covid-19 et du protocole sanitaire, le contrôle continu a remplacé en presque totalité les épreuves écrites. Au moins, les bons élèves seront sûrs d'obtenir le précieux sésame. Par le passé, les moins bons pouvaient aussi l'avoir, souvent sur un coup de chance !

Regardez le sujet d'Antoine Letenneur et de Léopold Tefaatau tourné en 1995 :