Des changements à la tête des fédérations sportives

jeux du pacifique tahiti
COPF tahiti
Les 37 fédérations sportives du COPF vont devoir renouveler leur club. ©Facebook COPF Tahiti
Des changements ont été annoncés à la tête des fédérations sportives, notamment pour celles qui sont affiliées au COPF, le comité olympique de la Polynésie française. Le renouvellement des bureaux doit avoir lieu dans les trois mois qui suivent les Jeux du Pacifique.
Après les compétitions et les médailles, l'heure est au changement. En effet, trente-sept fédérations sportives affiliées au COPF, le comité olympique de la Polynésie française, vont devoir se renouveler, et pour cela suivre un calendrier bien précis. Un mois avant la date fixée, elles doivent informer leur club par voie de presse, les listes devront ensuite être déposées au siège de la fédération au plus tard quinze jours avant l'élection. Ces listes de 12 à 18 membres choisis par les clubs composeront les conseils fédéraux.

Une fois élu, le conseil fédéral propose un président qui doit être approuvé en assemblée générale. Ce dernier devra ensuite choisir les membres de son bureau, toujours en accord avec le conseil. Un conseil qui a donc un pouvoir important, d'autant que ce dernier dicte la politique sportive des fédérations. Toutes les fédérations ont jusqu’au 18 novembre pour élire leurs nouveaux présidents

Concernant le COPF, il doit élire son nouveau président six mois après les Jeux du Pacifique. L'actuel président, Tauhiti Nena, fort d'un bilan satisfaisant, compte bien renouveler sa candidature. Le président du COPF est élu pour 4 ans.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live