Des policiers pour lutter contre l'absentéisme scolaire

éducation tahiti
absentéisme
©(D.R.)
Afin de mieux lutter contre l’absentéisme scolaire, une fiche d’action va être élaborée, pour les policiers, afin de définir les procédures à mettre en œuvre lorsqu’un élève de moins de 16 ans se trouve sur la voie publique alors qu’il devrait être en cours.
La ministre de l’éducation, Nicole Sanquer-Fareata, a reçu mardi matin à son ministère, le directeur de la sécurité publique de la Polynésie française, le commissaire divisionnaire François Perrault.
 
La politique éducative engagée par la ministre de l’éducation en matière de lutte contre l’illettrisme et le décrochage scolaire s’inscrit dans une dynamique de prévention partenariale. A ce titre, le décrochage scolaire est souvent la conséquence d’un absentéisme trop important des élèves. Les services de vie scolaire des établissements gèrent ces situations en prenant l’attache des parents, notamment pour les élèves de moins de 16 ans.
 
Les fonctionnaires de police patrouillant sur la voie publique sont, eux aussi, amenés à être en contact avec des élèves déscolarisés ou en absence injustifiée. Afin de mieux lutter contre l’absentéisme scolaire, parfois à l’origine de comportements délinquants, une fiche d’action va être élaborée, à l’attention des fonctionnaires de police, en concertation avec le ministère de l’éducation. Cette fiche d’action va définir les procédures à mettre en œuvre lorsqu’un élève de moins de 16 ans se trouve sur la voie publique alors qu’il devrait être en cours dans un établissement.

(D'après communiqué)