polynésie
info locale

Des trocas pour améliorer la fin du mois

vie locale Tahiti
Un peu d'argent avec les trocas
©Polynésie 1ère
La pêche de ces coquillages est ouverte depuis hier dans les communes de HAO, MAKEMO, mais aussi quelques unes de Tahiti comme Faa'a, TEVA I UTA, TAIARAPU EST et TAIARAPU OUEST. Elle va durer jusqu'à la fin du mois. La vente des trocas permettra aux pêcheurs d'avoir un complément de revenus.
A Taiarapu ouest, ce sont plus de 60 familles qui y participent. Dans cette commune, chaque pêcheur peut ramasser jusqu'à 600 kilos de coquillages, beaucoup plus qu'à Faa'a par exemple, où là-bas le poids est limité à 170 kg.
Une aubaine pour de nombreux jeunes sans emplois. En effet, le kilo des coquilles de première catégorie se vend à 320 cfp, tandis que pour le second choix, il descend à 220 cfp. En tout cas, en faisant une moyenne, chacun peut en tirer plus de 160 000 cfp.
De quoi se faire plaisir pour les fêtes de fin d'année.

Ecoutez Angélina FAATIARAU, membre du comité de surveillance, qui est jointe par Abinera TEMATAHOTOA :

ramassage trocas argent


123, 3 millions cfp, c'est la somme collectée par les pêcheurs l'an dernier.
Publicité