publicité

Dissensions au Tahoera'a : le parti orange voit rouge

Les tensions sont vives au Tahoeraa Huiraatira. Dernière péripétie en date, la préparation d’un arrêté visant à faire entrer Teva Rohfritsch et Anthony Géros dans le conseil d’administration d’Air Tahiti Nui, à la place d’Edouard Fritch et de Marcel Tuihani.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • E.Tang / M.Dury
  • Publié le , mis à jour le
Cette main tendue à l’opposition est la goutte qui a fait déborder le vase de Gaston Flosse. Du coup, hier soir, le président du parti orange a convoqué le Haut conseil à sa résidence de Erima.

Une réunion pour mettre les choses à plat…Car malgré le discours officiel, des dissensions existent bel et bien entre l’entourage d’Edouard Fritch et celui du vieux lion. Par exemple, le nouveau président du Pays ne consulterait plus les instances du Tahoera'a. Ce qui dérangerait Gaston Flosse qui considère que les grandes décisions doivent être prises en famille.
Hier soir, c'est le ministre de la Relance économique, Jean-Christophe Bouissou, qui est allé au Haut conseil s’expliquer au nom du gouvernement.

Les explications de Maruki Dury :

dissensions au Tahoera'a


Si le haut conseil du parti orange rejette l’entrée de Teva Rohfritsch et d’Anthony Géros au sein du conseil d’administration d’ATN, le gouvernement d’Edouard Fritch ne passera pas en force.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play