polynésie
info locale

Dominique Sorain, nouveau Haut-commissaire en Polynésie

sécurité tahiti
dominique sorain
Dominique Sorain quitte Mayotte. ©MAYOTTE 1ère
Il quitte la préfecture de Mayotte pour prendre ses fonctions en Polynésie. Dominique Sorain est un habitué des tournées ministérielles, après les violents conflits sociaux qui ont éclaté à Mayotte, en 2018. Egalement ancien directeur de cabinet au ministère des outremers d'Annick Girardin.
Du haut de son mètre 93, avec sa voix forte aux tonalités bordelaises, Dominique Sorain, bientôt 64 ans, aura marqué l’histoire de Mayotte. Ce préfet – avec la mention spéciale « délégué du gouvernement » -  y est dépêché en urgence à la fin du mois de mars 2018. L’île est alors paralysée par des barrages routiers. A l’origine de la crise : l’insécurité et les violences en milieu scolaire ; mais les revendications débordent, exprimant le sentiment d’abandon des Mahorais face à une métropole qui semble les ignorer depuis longtemps.

La ministre des outremers, Annick Girardin, décide d'y envoyer alors l’un de ses plus proches collaborateurs : son directeur de cabinet au ministère des outremers, Dominique Sorain. 

Officiellement, Dominique Sorain ne travaille pour l'Outre-mer que depuis 2014. Mais en réalité, il cotoie les ultramarins depuis bien plus longtemps...Diplômé de l'Ecole de l'Administration des Affaires Maritimes, il intègre dans les années 90 le ministère de l'Agriculture, spécialiste de la pêche et des cultures marines. Il gravit les échelons jusqu'à en devenir Secrétaire général, en 2005.
C'est durant la vingtaine d'années qu'il passe rue de Varenne qu'il est amené à s'occuper des dossiers ultramarins, notamment des négociations autour des quotas de pêche.

Il quitte ensuite l'agriculture pour rejoindre les Vosges en tant que Préfet, puis la Préfecture de l'Eure en 2011.
 

De la sécurité routière aux migrants clandestins

En juillet 2014, Dominique Sorain s'envole pour La Réunion pour 3 ans. Il y est confronté à la crise requins et à l'épineux dossier de la sécurité routière. Il est alors loué pour son sens du dialogue. Annick Girardin l'appelle à ses côtés, en mai 2017. Il suit, entre autres, le dossier mahorais et dialogue, là encore, avec les élus après les tensions qui secouent un temps l'archipel. Une approche qui lui vaut d'être nommé Préfet de Mayotte, en mars 2018.

Après plus d'un an passé à Mayotte, Dominique Sorain, Préfet hors classe, quitte donc l'Océan Indien, pour rejoindre le Pacifique, nommé ce 10 juillet en Polynésie. Il devrait prendre ses fonctions début août.
Il succède ainsi à René Bidal, parti le 28 mai dernier après 3 ans de fonction.
 
Dominique Sorain, nouveau Haut-commissaire en Polynésie
Publicité