polynésie
info locale

Don d'organes : 151 personnes sur liste d'attente et seulement 6 greffes cette année

don d'organes tahiti
Don d'organes
©Polynésie 1 ère
Dans le cadre de la journée nationale du don d'organe, l'association "un don de vie" était présente à Papeete jeudi 21 juin dans la matinée avec l'objectif de parler de ce sujet encore tabou au fenua. L'association travaille depuis plus de cinq ans, mais les chiffres ne s'améliorent pas.


L'association "Un don de vie" oeuvre depuis 2013 pour faciliter les dons d'organes, mais au total depuis cette date, seulement 81 personnes ont été transplantées. 60% des donneurs potentiels en Polynésie refusent de donner leurs organes (que ceux soit d'eux mêmes avant leur mort ou après leur décés par consentement de leurs familles) .

Les conséquences de ces refus se font ressentir directement sur la population malade. Au fenua, les besoins sont particulièrement importants pour les transplantations de reins. Actuellement , 496 personnes sont sous dialyse et 151 sont sur liste d'attente

Comment changer les choses ?


La législation en Polynésie n'est pas la même qu'en métropople. En france, le silence est considéré comme une acceptation.

Ceux qui n'ont pas exprimé leur volonté de ne pas faire de dons d'organe une fois décédé pourront donc devenir donneurs. Au fenua, ceux qui n'expriment pas leur consentement sont considérés comme des non-donneurs. Les personnes qui veulent devenir donneurs doivent donc simplement exprimer leur souhait, auprès d'un proche par exemple.

En 2018, seulement six greffes ont été réalisées.

151 personnes sur liste d’attente


Publicité