Du poisson pour faire pousser les légumes !

nature tahiti
jardin potager
©DR
Ce matin, au SDR de Papara, la société Vinivini a fait une démonstration de compost, avec des déchets de poissons récupérés à Motu Uta.


Les agriculteurs de la presqu'île, de Papara et de Paea se sont montrés intéressés. Il faut savoir que tous les ans, le port de pêche déverse 10 tonnes de rebus de poissons dans la mer. 
 
Aujourd'hui, au lieu de les jeter, il est possible de les mettre dans les faaàpu. Les poissons vont produire des déjections, ces déjections vont être dégradées par des bactéries et ce qui en résulte ce sont des éléments nutritifs pour la plante.
 
Henri TAURAA, Président de la chambre d'agriculture, est au micro d'Abinera TEMATAHOTOA : 

Dechets poisson

 
Cette initiative (ou du moins des initiatives qui s'en rapprochent, est de plus en plus populaires à travers la planète comme en Australie, en Angleterre, aux Etats-Unis, et dans des pays où la conscience environnementale est de plus en plus encrée dans les mentalités.

Apparaît notamment "l’aquaponie", une méthode qui consiste à joindre l’aquaculture qui est l’élevage de poissons comestibles et l’hydroponie qui représentent la méthode de faire pousser les fruits et légumes sainement de façon urbaine.  En effet, les déchets créés par les poissons viennent nourrir les plantes, et celles-ci en se nourrissant, filtrent l’eau des poissons. Donc l’un a besoin de l’autre