En 2014, l'Agence Immobilière sociale a aidé 102 familles

vie locale tahiti
a louer
©D.R.
Qui paie contrôle ! La commission de contrôle budgétaire poursuit ses visites sur le terrain pour vérifier que l’argent du pays est utilisé à bon escient. Parmi les deux organismes visités aujourd’hui, l’Agence immobilière sociale de Polynésie, à Hamuta-Pirae.
L’AISPF est une association complémentaire de l’Office Polynésie de l’Habitat. Elle a pour but notamment de reloger des familles grâce à une subvention allouée par le pays. Cette année, l’organisme a reçu une enveloppe de 74 millions de francs. Une somme qui permet à l’organisme d’aider les familles à payer leur loyer.

Vaiatu FROGIER, responsable de l’AISPF, précise qu'"elle  compte à peu près chaque année entre 85 et 90 familles bénéficiaires de cette aide au logement, et à la sortie, au bout de deux ans, on a pu observer des situations familiales qui se sont grandement améliorées, c'est à dire qu'on sait aujourd'hui que si une famille n'arrive pas à s'en sortir, c'est parce qu'il n'y a pas assez de ressources au sein de la famille. Donc pendant les deux ans où ils sont dans le dispositif d'aide au logement de l'AISPF, on leur demande de mener à bien un projet d'accompagnement notamment, un projet d'insertion professionnelle. Au bout des deux ans, certaines familles ressortent avec un revenu supplémentaire au sein de la famille, qui leur permet de pouvoir louer par leurs propres moyens dans le parc immobilier privé".