"Fa'afaite" et "La flamme" : les nouveaux clips de Pepena

musique tahiti
Clip Pepena Faafa'ite
Depuis le 4 juin, Polynésie 1ère a le plaisir de diffuser en exclusivité le clip de Pepena : " Faafa’ite". Ce vendredi 24 juin, le groupe a mis en ligne leur dernière production musicale, retrouvez la vidéo ci-dessous ainsi que leur clip "La flamme" réalisé durant leur tournée à l'étranger

Pepena nous présente ses dernières nouveautés : le clip Faafa'ite, actuellement diffusé sur Polynésie 1ère, mais aussi en exclusivité pour les internautes de Polynésie 1ère, Pepena nous raconte leur tournée en France et en Espagne au travers d'un clip tout à fait original, tourné avec leurs téléphones portables et monté tout au long de leur séjour.

Le clip "Faafa'ite"

Réalisé par Virginie Tetoofa, Faafa’ite est un clip inédit et de grande qualité qui a réussi à voir le jour notamment grâce à une campagne de crowfunding. "Le morceau Faafa’ite parle à la jeune génération de réconciliation. Réconciliation culturelle entre le monde ancien et le monde moderne, réconciliation avec la langue tahitienne et enfin réconciliation physique au travers de la danse mi-traditionnelle, mi-moderne. Cette fusion est le reflet de l'Identité polynésienne*".

A l’image de ses autres réalisations – notamment les superbes clips du groupe Vaiteani - Virginie Tetoofa nous livre là un projet ambitieux et innovant, autant sur le fond que sur la forme. Il nous plonge dans un univers poétique où les chorégraphies traditionnelles et modernes, interprétées par Hinavai Raveino et Chad Poroi, appuient le message de la chanson. Esthétique et plein de sens, ce clip est un véritable petit chef d’œuvre !

• Casting
Hinavei Raveino, danseuse
Chad Poroi, danseur
Le groupe Pepena

• L’équipe
Virginie Tetoofa : réalisatrice, productrice, chef opérateur
Moana’ura Tehei’ura : chorégraphe
Makalio Folituu : maître tatoueur
Toarii Pouira : technicien VFX
Fabrice Charleux : cadreur
Teva Juventin : chef électro
©Youtube enjoypepena

Clipe Pepena : Faafa'ite
Clip Pepena : Faafa'ite

* Source : Touscoprod

Afin de remercier les co-producteur du clip Pepena a inscit tous leurs noms à la fin du clip.

 

La flamme

Pur couronner le tout, découvrez leur clip inédit "La flamme" tourné et monté pendant leur séjour. Le groupe nous explique la naissance du projet et quleques anecdotes sur leur tournée...

P1ère : Pourquoi ce clip "La flamme" ?
Pepena : Lors de notre tournée nous avons filmé avec nos vinis le parcours que nous faisions. Après un rythme assez épuisant, entre la route et les concerts, nous avons pu prendre un peu de temps pour découvrir la ville de San Sebastian en Espagne. Nous sommes restés deux jours à "tapaser" et à visiter la ville. Puis sur un coup de tête avant le départ nous avons sorti un petit enregistreur, les instruments et un vini pour marquer ce moment : la base du clip est née. Le clip se finalise au fil de nos concerts et pendant les longs trajets nous faisions le montage... Tout cela sur un téléphone portable ! Au final nous avons fini le clip en incluant des images de toute la tournée et nous l'avons publié à notre retour.
©Youtube Enjoy Pepena

P1ère : Comment s'est passé la tournée ? Anecdotes ? Difficultés ?
Pepena : La tournée s’est très bien passée. Nous en étions à huit dates sur dix jours. Nous avons été surpris de voir que le public était composé par autant de Polynésiens que de métropolitains qui souhaitaient découvrir notre musique. Le bilan est très positif : grâce à cette tournée nous avons des dates sur des salles de concerts et festivals pour 2017 en France.
Une anecdote : sur Agen, un mercredi, nous nous préparions pour un concert dans un bar bien connu, et le gérant, nous voyant arriver en savates avec des guitares et un cajon, pensait que la soirée allait être plutôt "cool". Une heure après notre installation, le bar d'une superficie semblable au Royal Tahitien, était noir de monde. Tous les stagiaires pénitenciers et quelques personnes venant de Bordeaux sont arrivés avant même que le concert n'ait commencé !
Par la suite les choses ne se sont pas arrangées, pendant le concert, le parkin était rempli de monde, on ne pouvait plus circuler ou commander à boire ! Le gérant avait perdu pied ... On a même réussi à faire sauter les plombs. A des moments on ne s’entendait plus sur scène car le public chantait plus fort, la sono ne faisait pas le poids. A la fin du concert le bar a eu du mal à évacuer le monde qui sortait péniblement en chantant l’hymne de la Polynésie. C'est seulement après une bonne heure que le calme est revenu. Le gérant nous a confié que c’etait la première fois que son bar avait reçu autant de monde". 


P1ère : Quels sont vos projets pour la suite ?
"Nous avons une tournée en octobre au Etats-Unis et nous sommes en ce moment sur notre nouvel album que nous terminerons surement à la fin de cette année 2016".

Les Outre-mer en continu
Accéder au live