Filariose: coup d'envoi de la campagne, épidémie en régression

santé tahiti
filariose
©D.R.
Le Ministère de la Santé a présenté, vendredi, la campagne POD (prise observée directe) 2014 qui est organisée en Polynésie du lundi 24 février au dimanche 30 mars, dans le cadre de la lutte contre la filariose.
C’est aujourd’hui que débute officiellement la campagne contre la filariose. Jusqu’au 30 mars, des bénévoles seront sur le terrain pour les prises observées directes. Un dispositif qui permet aux services de la Santé de vérifier que tout le monde prend bien ses comprimés. Selon une étude menée en 2010, 11,3 % de la population est porteuse des parasites responsables de la filariose.

Heipua Teuira van Bastolaer a joint Jean-Marc Ségalin, responsable du bureau des programmes de pathologies infectieuses. Selon lui, "la mise en place de la POD ou administration supervisée de médicaments a été un changement radical de stratégie, ce qui permet de savoir où on va en termes d'efficacité. L'objectif est cette année encore une couverture médicamenteuse de l'ensemble de la population, sans les enfants de moins de 2 ans et les femmes enceintes". Cela représente donc 85% de cette population cible.
Et les résultats sont là: "Les tests menés fin 2012 début 2013 à Tipaerui, Tahuata, Vaiare ou Raiatea montrent que les zones sont infestées seulement de 1% à 6%."

Les petits cachets de Notézine et d’Albendazole sont aussi disponibles dans les pharmacies et les dispensaires. La campagne contre la filariose débute dans les établissements scolaires.