Forte mobilisation pour la grève

social tahiti
grève 15 mai
©polynésie 1ère
Ils étaient plus de 1300 selon la police, plus de 2000 selon les syndicats, à défiler ce matin dans les rues de Papeete pour faire entendre leurs revendications, parmi lesquelles le dégel des salaires.
Cela fait plus d’une semaine que l’ensemble des services publics sont informé de ce préavis.
Un appel national auquel ont répondu favorablement les syndicats locaux.
Etat, Pays, Santé : tout le monde était appelé à se mobiliser
Mais avec des revendications différentes: Gel de l’indice des salaires, baisse des rémunérations, ce sont les arguments avancés par les syndicats.
 
école grève 15 mai
©polynésie 1ère

Une journée d’école perturbée aujourd’hui dans certains établissements de niveau maternelle et primaire. Les principaux syndicats des enseignants du premier degré, ont en effet appelé à la grève principalement pour des revalorisations salariales, face à un gel des salaires imposé depuis 2009.
Après être passés brièvement par le Haut Commissariat, les grévistes se sont ensuite postés face aux grilles de la Présidence, avenue Pouvanaa a Oopa. Ils n'ont pas été reçus aujourd'hui mais devrait l'être mardi 20 mai à 16h.
Et il faut savoir que la fédération UNSA EDUCATION et le  STIP ont appelé à la mobilisation, seulement aujourd’hui.
Alors que pour la CSTP/FO, O oe to oe rima, A tià i mua et  la CSIP, le mouvement continue.





Les Outre-mer en continu
Accéder au live