Fritch confirme le remaniement ministériel après le passage de Hollande

visite présidentielle - françois hollande à tahiti tahiti
Edouard Fritch, Président du pays, sur Polynésie 1ère
Edouard Fritch, Président du pays, sur Polynésie 1ère ©Polynésie 1ère
Le président Edouard Fritch l’a annoncé jeudi matin. Ce remaniement est même devenu obligatoire car il ne peut assurer seul les portefeuilles laissés vacants par René Temeharo et Frédéric Riveta, retournés à l’assemblée de Polynésie.
Edouard Fritch attend le passage du président François Hollande pour modifier son gouvernement. Avant cela, il doit d'abord trouver un ministre de l'agriculture, car aujourd'hui, le président du Pays "assume ces fonctions, mais plus pour longtemps".

Il n'est pas question pour autant de se séparer d’Albert Solia, le ministre de l’équipement, en qui il place toute sa confiance :

Edouard Fritch est au micro de Tauarii Lee :

Fritch confirme le remaniement ministériel après le passage de Hollande

Le président du Pays s’est aussi entretenu avec Marc Vizy jeudi matin, le conseiller spécial du président de la République pour l’Outre-Mer.
Le voyage du président François Hollande en Polynésie est confirmé pour les 22 et 23 février prochains.

Selon Edouard Fritch, c’est un honneur pour les Polynésiens d’accueillir le président de la République, 13 ans après la visite de Jacques Chirac.
Le président du Pays devrait surtout parler des interventions financières de l’Etat en Polynésie, notamment des baisses des dotations qui affectent la visibilité sur les finances.

Il l’a dit au micro de Tauarii Lee :

Fritch voyage Hollande en Polynésie

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live