publicité

Georges PAU LANGEVIN assouplit les conditions d'entrée en Outre Mer

C'est la conclusion des Assises du Tourisme. Elle apporte des "solutions concrètes et attendues pour le développement du secteur Outrer Mer" selon le communiqué de presse de la rue Oudinot. Elles concernent les ressortissants de pays étrangers qui veulent séjourner en Outre Mer

© D.R.
© D.R.
  • Par Pierre-Emmanuel Garot
  • Publié le , mis à jour le
A la Réunion, les ressortissants indiens et chinois dont le séjour, d'une durée inférieure à 15 jours, est organisée par une agence de voyage agrée, seront dispensés de visa.
Il en ira de même, en Martinique, en Guadeloupe et en Guyane des ressortissants équatoriens et péruviens souhaitant se rendre dans ces départements (comme c'est déjà le cas pour les ressortissants chiliens et argentins).

En Polynésie Française, les ressortissants chinois voyageant en groupe ou à titre individuel, pour une durée inférieure à 15 jours, par le biais d'une agence de voyage agréée, seront eux aussi dispensés de cette formalité.

Enfin, les ressortissants d'Anguilla souhaitant se rendre à St-Martin bénéficieront également de cette dispense de visa court séjour.

Ces mesures, qui entreront en vigueur dès les publications des arrêtés interministériels modificatifs, s'inscrivent dans la continuité du dispositif "visas Iles Vanilles" mis en place en Février 2013 qui permet aux ressortissants sud-africains de se rendre à La Réunion sans condition de visa et aux ressortissants chinois, indiens et russes séjournant à Maurice ou aux Seychelles de bénéficier à La Réunion d'une délivrance de visa à la frontière à titre gratuit.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play