publicité

Gravats de Hao : "Nous avons toutes les garanties de l'Etat"

C'est ce qu'a déclaré Jean-Christophe Bouissou, porte parole du gouvernement, qui tente de rassurer la population suite à la polémique autour des gravats de Hao, soupçonnés d'être radioactif par l'association 193.

© Google maps
© Google maps
  • polynesie1ere, Bélinda Tumatariri.
  • Publié le , mis à jour le
Retour sur la polémique autour des gravats de Hao. Mardi 25 octobre, le maire de Rikitea, Vai Gooding, a décidé de ne pas réceptionner le chargement du Nuku Hau, soupçonnés par l'association 193 d'être radioactif. Le Nuku Hau doit arriver, samedi, à Rikitea, avec ses 200 tonnes d'agrégats.

S'appuyant sur des analyses du laboratoire d'étude et de surveillance de l'environnement, le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou, tente de rassurer. "Nous avons toutes les garanties de l'Etat", assure t-il.

gravats hao

Rikitea la tension retombe après la polémique du gravier - 26/10/2016
Rikitea la tension retombe après la polémique du gravier - 26/10/2016  -  Polynésie 1ère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play