Grève à Sabena Technics : les salariés toujours dans l'attente

social tahiti
grève Sabena Technics
©Polynésie la 1ere

La grève se poursuit à Sabena Technics basée sur la plateforme aéroportuaire de Faa'a. Les employés sont toujours dans l'attente. Le ministre des Outre-mer est déjà intervenu, le député Moetai Brotherson doit aussi le faire au niveau national, de même que la ministre du travail Nicole Bouteau.

 

Une semaine jour pour jour que la société Sabena technics est en grève. Située sur la plateforme de l’aéroport de Tahiti Faa’a, elle assure depuis plus de 20 ans l’entretien des avions militaires, les Gardian de la marine et les Casa de l’armée de l’air.

La raison de cette grève : la perte du marché de l’entretien au profit d’une société suisse. 

Dimanche dernier, le ministre des Outre-mer, juste avant son départ pour l'atoll de Moruroa, avait rencontré les employés de Sabena technics et leurs syndicats. Ils avaient bien sûr soulevé la question de l’avenir des 95 emplois locaux, et des 15 basés à La Tontouta en Nouvelle-Calédonie.

Ecoutez Patrick Joly, délégué syndical de l’UNSA, qui espère que des actes seront pris après cette rencontre :

 

Le député Moetai Brotherson s’est également rendu sur le lieu de la grève en milieu de semaine. Il devrait intervenir au niveau de l'Assemblée nationale, selon Patrick Joly :

Patrick Joly

 

Enfin, les syndicats ont été reçus mardi soir par la ministre du travail Nicole Bouteau. Celle-ci devrait écrire au gouvernement afin que le droiut local du travail s'applique en priorité au bénéfice des salariés de Sabena Technics Tahiti :

Patrick Joly

 

La grève est maintenue jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé pour préserver l’avenir des employés locaux.