Grève, des perturbations dans les écoles

social tahiti
grève enseignement
©polynésie.la1ere
Une partie du personnel de l’éducation est en grève ce matin. Le syndicat UNSA qui compte 1500 adhérents, syndicat majoritaire, conteste la réforme des retraites annoncée par Emmanuel Macron.

 

Les syndicats avaient donné le ton dès hier en organisant un sit-in devant le haut-commissariat à l’appel des syndicats FSU, FO, SNUIPP et le SNES.

Aujourd’hui c’est l’UNSA qui entre dans la danse en appelant à la grève.
 

Ils réclament entre autres revendications:


-La mise en place concertée d’un système de compensation à la perte de l’Indemnité Temporaire de Retraite  (L’I.T.R).

- La revalorisation de la rémunération des enseignants, grands perdants selon les  syndicats, de cette réforme.

- Le refus des fonctionnaires d’Etat d’être affiliés à la CPS.

Les explications de Maheanuu Routhier, délégué  SNETAA-FO, au micro de Gilles Tautu.

Maehanuu Routhier, délégué SNETAA-FO

 

Des écoles fermées ce matin :


En conséquence un certain nombre d’établissements ont fermé leurs portes ce matin:

-Moorea : les établissements élémentaires de l'île sont fermés à l'exception de l'école primaire de Maiao et du CJA de Moorea.

-Faa'a : 6 écoles maternelles et primaires n’ont pas ouvert leurs portes aujourd’hui.

-Papeete : 10 écoles fermées sur 12. A l'exception de l'école Paofai et des CJA.

-Pirae : seule l'école Fautaua val reste ouverte

Les établissements privés restent ouverts.
Au total, plus de 17 700  enfants sont scolarisés dans les établissements publics du premier et du Second degré sur le territoire.

Une marche doit a  lieu ce jeudi entre la place Vaiete et le haut-commissariat.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live