polynésie
info locale

Gustave Heitaa est décédé

décès tahiti
heitaa
©Polynésie 1ère
C'est la mairie de Pirae qui a annoncé, mercredi 12 juin, le décès de l'ancien élu municipal Gustave Heitaa. L'ex-animateur radio s'est éteint à l'âge de 59 ans.
" Gustave HEITAA, c’était aussi une de ces voix particulières que nous pouvions reconnaître parmi tant d’autres sur les ondes de Radio Maohi qu’il animera longtemps " a écrit, hier, la mairie de Pirae sur sa page Facebook. C'est donc sur les réseaux sociaux que nous apprenions la disparition subite de l'ancien élu municipal. Il avait 59 ans, pas encore l'âge de la retraite pour cet homme actif qui est entré en politique en 1982, à l'occasion des élections municipales, sur la liste Union communale de Pirae, de François NANAI.

En 2001, le natif d'Atuona aux Marquises finira par entrer au conseil municipal de la commune, aux côtés d'Edouard Fritch. En 2012, il tente, en vain, les élections législatives, et les sénatoriales en 2014. A la suite de cette dernière candidature, il est déclaré inéligible pour une durée de 3 ans, par le Conseil constitutionnel. Il n'avait pas rendu ses comptes de campagne à temps. En 2017, il ne peut donc se présenter aux Territoriales mais fonde le collectif citoyen " Transparence ".  

Gustave Heitaa est surtout connu pour avoir été l'une des voix emblématiques de Radio Maohi. Une collaboration qui lui vaudra une condamnation une amende d'un million cfp pour recel de prise illégale d'intérêts dans l'affaire dite Radio Maohi. Depuis l'annonce de son décès sur la page Facebook de la mairie de Pirae, les témoignages affluent, des anonymes mais aussi des politiques. Le député Moetai Brotherson indique " Je ne partageais pas ses idées politiques mais j'aimais beaucoup sa voix ". Pour l'ancienne tavana de Pirae Béatrice Vernaudon, c'était " Un homme passionnément attaché à sa commune et à son nuna’a ". 

 
Publicité