polynésie
info locale

L'histoire de l'Autonomie

histoire tahiti
Histoire de l'autonomie
©Christophe Marquand
La Polynésie française fête ce jeudi 29 juin les 33 ans de son Autonomie. Un statut unique, novateur au sein de la République française. Il a connu depuis 1984, trois évolutions majeures.
6 septembre 1984. La Polynésie française est dotée d'une autonomie interne établit par une loi simple : le gouverneur cède la présidence du gouvernement à un Polynésien issu du vote de l'Assemblée et a des ministres de plein exercice. En 1996, le statut connaît une première évolution importante.

Cette fois c'est une loi organique qui apporte à la Polynésie française un statut d'autonomie tout court. A la clé : des transferts de compétences de l'Etat au Pays, l'Etat partage aussi certains de ses pouvoirs régaliens, le rôle du Président est renforcé, tout comme celui du gouvernement ou de l'Assemblée.


La Polynésie se gouverne


Le 28 mars 2003, une nouvelle étape est franchie. L'autonomie de la Polynésie française est gravée dans le marbre de la constitution dans son article 74. Le 27 février 2004, le vote de la loi organique stipule que la Polynésie se gouverne et non plus s'administre. A la clé, une fois encore, de nouveaux transferts de compétences de l'Etat au Pays et aux communes, et des lois du Pays votées par l'Assemblée. Les compétences de chacun son clarifiées.

De nouvelles modifications seront apportées en 2007 au statut de 2004, pour renforcer la stabilité des institutions. Et, en 2011 pour la réforme du mode de scrutin. Des améliorations sont attendues depuis deux ans pour simplifier et clarifier certaines dispositions.
Publicité