Hotuarea au cœur du développement durable

tourisme tahiti
La fondation de Mareva Georges soutient les habitants du quartier Hotuarea
La fondation de Mareva Georges soutient les habitants du quartier Hotuarea ©Polynesie La1ere
C’est le fer de lance du projet porté par l’association Hotuarea Nui. Les habitants veulent être artisans de leur propre bonheur.
Et pour être pleinement acteur de cet essor économique, les membres de l’association proposent des ateliers de formation multifonction, de l’apprentissage de la permaculture aux techniques de pêche ou au savoir-faire artisanale… " Il y a plusieurs formations qui ont été faites dans l'agriculture mais aussi dans le domaine de la pêche et la confiance en soi (...) L'objectif est que les gens soient autonomes ", explique Yannick Tevaearai, le président de l’association Hotuarea Nui. 
 

Interview


Depuis 2006, d’autres communes comme Arue ou encore Papara s’inspirent du concept des jardins partagés. Tous ces ateliers de formation servent de transition afin d’assurer le relogement de ces familles sur les parcelles mises à disposition par l’OPH l’office Polynésien de l’Habitat. Ces futurs logements devraient sortir de terre au mieux dans 3 ans au plus dans 6 ans.
 
Hotuarea au cœur du développement durable
Les Outre-mer en continu
Accéder au live