Immobilier : la flambée des prix à la presqu'île

immobilier taravao
A Tahiti, le marché de l'immobilier ne connaît pas la crise
Le sud de l'île et les bords de mer sont actuellement très prisés. ©Polynésie 1ere

La presqu’île vous séduit de plus en plus ? Le prix du mètre carré à Tahiti Iti s’est envolé ces 10 dernières années. Les agences immobilières ont souvent du mal à raisonner les propriétaires sur le prix qu’ils demandent sauf que beaucoup d’entre eux trouvent acquéreurs.

C'est la loi de l'offre et de la demande. "Sur Taravao, Papeari, Maitaiea, ça a peut-être augmenté depuis dix ans fois cinq", explique un agent commercial dans l'immobilier à Papeete. Ce dernier accompagne régulièrement des acquéreurs potentiels à Mataiea jusqu’à la presqu’île. Sur le site d’une agence immobilière de la place, un terrain à Mitirapa de 2000 m carré vendu 32 millions de Fcfp vaut autant qu’un F3 de 68 m carré à Outumaoro à Punaauia. 

A Tahiti Iti, le prix de vente des terrains en bord de mer atteint des sommets vertigineux à Teahupoo, d’où est originaire Julia Cadousteau, enseignante. "On a vu une double petite maison qui se vendait sur un terrain de 1500 m carré à 80 millions de Fcfp.C 'est vraiment en face du spot de surf. Je pense que Teahupoo, la presqu'île, a une réputation mondiale. Et de plus en plus, il y a des personnes qui désirent s'y installer mais en général ce sont ceux dont les enfants font du surf. Ce ne sont pas des couples ordinaires".

Milton Parker, prestataire touristique à Teahupoo, analyse autrement l’envolée du prix des terrains à proximité. "Je pense que c'est des résidences secondaires qu'ils sont en train de faire., pour le week-end ou pour faire du business". Selon IEOM, institut d’émission d’outre-mer, en mars 2021, les ménages polynésiens ont épargné 110 milliards de Fcfp soit + 18,6 % en un an. De l’argent qui pourrait servir à l’achat d’un terrain destiné à de la location saisonnière en attendant l’arrivée imminente des touristes. 

 

Reportage