Impact réel du covid-19 dans la population : l'enquête a débuté

coronavirus tahiti
enquête séroprévalence sur le terrain
Des équipes d'enquêteurs et d'infirmières choisissent au hasard des familles parmi lesquelles un des membres est tiré au sort pour subir une prise de sang. Le hasard est le meilleur moyen pour se faire une idée de la progression de l''épidémie au sein de la population. ©Polynésie 1ere

Combien de personnes ont-elles réellement été contaminées par le virus en Polynésie ? C'est pour répondre à cette question que le ministère de la Santé lance à partir d'aujourd'hui une étude de prévalence à Tahiti et Moorea. Des enquêteurs et des infirmières sont déjà à pied d'oeuvre. 

A ce jour, plus de 18200 personnes ont été dépistées positives à la covid-19. Mais ce sont des personnes volontaires qui ont été contrôlées. Dans la réalité, ce chiffre semble pourtant loin de la réalité. C'est pour cela que depuis aujourd'hui, une enquête sur le terrain est lancée entre Tahiti et Moorea pour mesurer au plus près l'impact de l'épidémie dans la population.

enquête séroprévalence sur le terrain
Le fils de cette famille a été tiré au sort pour effectuer la prise de sang. ©Polynésie 1ere

Le but des enquêteurs est de récolter 350 échantillons à Tahiti et 100 à Moorea en allant au hasard dans des familles. Pourquoi au hasard ? Le docteur Mallet, épidémiologiste à la Direction de la Santé, répond qu'"en statistique, c'est ce qui permet de donner un résultat le plus proche de la réalité".

La part du hasard

 

Car en prenant un échantillon de 100 personnes au même endroit, "le résultat ne sera pas représentatif de toute la population. Nous ce qu'on veut savoir à Tahiti et Moorea, c'est le pourcentage de la population qui a été infecté".

enquête séroprévalence sur le terrain
Prêt pour la prise de sang ! ©Polynésie 1ere

Pour ce faire, le hasard et un tirage au sort des gens pour une prise de sang sont nécessaires.

Cette enquête sur le terrain devrait en principe être étalée sur 3 semaines. La participation à cette étude se fait sur la base du volontariat, il n'y a aucune obligation à y participer.