L’inquiétude des riverains de Hiti'a face à la pollution de boue

pollution tahiti
boue / Pollution
©Polynésie la 1ère
Les riverains de Hiti'a en ont assez et le font savoir. Depuis deux à trois mois, ils voient apparaître de la boue qui se déverse en bord de mer. La pollution serait due selon eux aux fourreaux utilisés pour mettre en place les câbles électriques. 
On ne voit plus d’enfants se baigner à la mer depuis quelques temps. Plus moyen non plus de pêcher du poisson. Et pour cause, depuis le début de la saison des pluies, la boue se déverse dans la mer. Selon les riverains de Ahototaina, au Pk 39.900, cette boue serait liée aux fourreaux utilisés pour mettre en place les câbles électriques.

En effet, la TEP, société de transport d'énergie électrique, tire des fourreaux sur trois kilomètres afin de mettre en place des câbles électriques sur les pylônes de Hiti'a. L'objectif : renforcer le réseau d'infrastructures en 90 000 volts pour assurer la continuité de service d'électricité. En clair, avec ce dispositif, les black out ne devraient plus avoir lieu.

Selon les riverains, le fait de creuser et la pluie torrentielle de ces dernières semaines provoquent le déversement de la boue vers la mer. Une situation qui met en colère les riverains de Hiti'a. "Il n'y a plus rien, les gosses ne peuvent plus se baigner (...) Aujourd'hui, c'est fini", dénonce Emile Vernier, qui habite dans la commune. La TEP, que nous avons joint, affirme qu'avant la fin de la semaine le bas de la route sera remis en état. 
 

Via un communiqué, la TEP a souhaité s'excuser auprès des riverains pour les "désagréments occasionnés à la suite de travaux réalisés dans le cadre de la sécurisation du réseau de transport". La société a tenu par ailleurs, toujours par voie de communiqué, à donner quelques précisions quant aux travaux. "Ce chantier est suivi étroitement par les équipes de la TEP et son maître d’œuvre. Chaque semaine, une réunion sur site permet de prendre en compte les remarques (problèmes techniques, plaintes, …) et de mettre en place les actions d’améliorations adéquates. D’ailleurs, à la suite des épisodes pluvieux de fin d’année, la TEP est intervenue par l’intermédiaire de son sous-traitant afin d’améliorer l’écoulement des eaux pluviales au niveau de ce chemin en procédant à des curages réguliers et à l’agrandissement du caniveau. La TEP s’est engagée à remettre en état ce chemin avant la fin de cette semaine. Dès jeudi dernier, ces travaux avaient déjà été planifiés".
 
L’inquiétude des riverains d’Hitia face à la pollution de boue
Les Outre-mer en continu
Accéder au live