L’intercommunalité en marche au fenua

sécurité pirae
Pompiers Pirae
©Lucile Guichet
Le CTA, le centre de traitement de l’alerte pour les communes d’Arue et de Pirae sera inauguré demain matin, vendredi 8 juin, à 8h en présence des autorités de l’État et du Pays et des maires d’Arue et de Pirae.
Le nouveau centre est implanté sur la plate-forme du Samu au Centre hospitalier de Taaone. 

Le CTA a été créé pour mutualiser les services d’incendie et de secours des communes d’Arue et de Pirae. Il est géré par la commune d’Arue. C’est le premier du genre en Polynésie.

La structure a deux grands avantages, explique le chef des pompiers, le lieutenant Xavier Bonet : elle permet de sécuriser tous les appels 18 et les secours travaillent en partenariat avec le Samu.

« Gagner en temps pour la prise en charge de la victime »


Outre une meilleure efficacité publique, le centre de traitement d’appel permet aux communes de faire des économies en mutualisant leurs moyens humains, techniques et matériels.

La commune de Mahina veut se donner encore un peu de temps  pour décider d’intégrer ou non le CTA.