Jérémy FLORES privé des vagues de Teahupoo cette année

surf tahiti
flores
©D.R.
Le surfeur français, originaire de La Réunion, vient d’être suspendu par l’ASP jusqu’à la fin du mois d’aout. Il devra aussi payer une amende de 6000 dollars. Jérémy Florès s’est énervé après son élimination à J Bay, en Afrique du Sud, et il aurait insulté les juges.

Selon le blog "Planète Surf" du Journal "Sud Ouest", depuis samedi et sa frustrante élimination pour 0,14 point au 2e tour du J-Bay Open (10-21 juillet), Jérémy Florès fait autant – voire plus – parler sur la "Toile" que Matt Wilkinson, pourtant auteur de la "méga" performance de cette 6e étape du World Tour avec son époustouflante victoire sur Kelly Slater, lundi au 3e tour.

Selon les dires – et en l'absence de toute communication officielle de la part de l'Association Surfing Professionals (ASP) et de l'intéressé –, Jérémy Florès aurait proféré insultes (du genre "fuck") et agi avec virulence – avant de s'excuser – aux abords de la sanctuarisée tour des juges suite à sa défaite sur le fil face à l'Hawaiien Sebastian Zietz. Une certitude : le Français n'a pas attendu de sortir de l'eau pour exprimer son mécontentement en applaudissant ironiquement les juges, qui venaient d'attribuer à "Seabass" la note lui permettant de prendre les commandes du heat à deux minutes du buzzer. Pour un écart infime de 0,14 point donc, finalement fatal au surfeur tricolore malgré une ultime opportunité de scorer, mal négociée.

Le verdict de l'ASP est donc tombé cette nuit.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live