L'Etat confirme soutenir le projet aquacole de Hao

aquaculture tahiti
Projet aquacole chinois de Hao : accélérer les expropriations
©Google
Un rapport scientifique sur le projet aquacole de Hao a été rédigé. Quand bien même son bilan est négatif, l'Etat affirme que cela ne remet pas en cause le futur élevage. 
L’Etat n’a pas l’intention d’empêcher le lancement du projet aquacole de Hao. L’information a été confirmée par le Haut-commissaire. Selon Lionel Beffre, le rapport négatif rédigé par le scientifique Jean-François Sylvain sur le projet aquacole de Hao ne remet pas en cause le futur élevage.

L’armée poursuit ainsi sa mission de dépollution de l’atoll pour permettre au projet de démarrer le plus rapidement possible. Un dossier a été déposé le 15 septembre dernier pour permettre de transférer les terres sur un endroit où il sera possible de les dépolluer. Par ailleurs, une expertise a été réalisée sur la méthode de dépollution afin de trouver la bonne. "Aujourd'hui, nous allons lancer l'appel d'offre auprès de cabinets indépendants pour savoir si la méthode de dépollution est la bonne", explique le Haut-commissaire.

Lionel Beffre est  interrogé par Titaua Doom :

(F) 7H BEFFRE - PROJET HAO.mp3


En début de semaine, le projet aquacole faisait déjà parler de lui. En effet, dans un rapport relatif à la biodiversité des Outremers, le Sénat a fait part de son inquiétude concernant les conséquences potentiellement « catastrophiques » pour l'environnement du projet aquacole de Hao.