publicité

L'internat du lycée Paul Gauguin enfin inauguré

Ce matin, une partie du gouvernement, le maire de Papeete et le vice-recteur de Polynésie ont assisté à l'inauguration de l'internat du lycée Gauguin. 120 élèves pourront en bénéficier.

120 élèves pourront y être hébergés. © Présidence
© Présidence 120 élèves pourront y être hébergés.
  • E.Tang / Présidence
  • Publié le , mis à jour le
© Présidence.
© Présidence.
Ce matin, l'internat du lycée Paul Gauguin a été inauguré. Le dossier de la construction de ce bâtiment avait été initié dès 2007. Mais les travaux, débutés en mars 2011, avaient été interrompus faute de crédits disponibles. Un nouvel appel d’offres avait finalement été lancé, et après la reprise des travaux, le bâtiment a enfin pu être livré pour la rentrée 2015.
C’est donc l’aboutissement d’un projet de près de 500 millions cfp, dont le financement a été assuré par l’Etat pour plus de 380 millions cfp, et par le Pays, à hauteur de 120 millions cfp.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
Le nouvel internat comprend un dortoir d’une capacité de 120 places, mais également une infirmerie, une salle informatique, une salle d’étude, des locaux pour la vie scolaire et enfin des salles insonorisées dédiées à l’enseignement des langues étrangères. Au-delà d’accueillir des élèves scolarisés « hors noyau familial », cet internat a également pour vocation de favoriser une mixité sociale au sein de l’établissement en accueillant des élèves provenant des archipels. Il doit être aussi un lieu de vie dans lequel les élèves peuvent s’épanouir, avec le concours des enseignants et des surveillants.

Même conditions d'études que partout


Malgré tout, les travaux au lycée Gauguin ne sont pas encore achevés. En effet, les études pour la poursuite de la rénovation du bâtiment principal du lycée sont en cours. La réfection totale du premier étage de cet édifice devrait ainsi être réalisée au cours de l’année 2016.
Présent à cette inauguration, le Président Fritch a indiqué qu’il y avait encore fort à faire dans le domaine des constructions scolaires, tant le retard qui a été pris depuis plusieurs années est important. Mais il a insisté sur le fait que le gouvernement entendait mener à bien, toujours en collaboration avec l’Etat, beaucoup d’autres opérations comme celle-ci « afin de permettre aux enfants de Polynésie française, de jouir des mêmes conditions d’études que celles dont bénéficient tous les enfants de la République. »

Source Présidence
© C'est l'événement de la rentrée 2015, il fallait donc y être.
© C'est l'événement de la rentrée 2015, il fallait donc y être.

 

1 439 601 151

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play