La fin des tota

économie tahiti
tota pièces IEOM
©Polynésie la 1ère

Au fil des ans, cette commercante de Tiarei a épargné chez elle des moni tota. Suite à l’annonce de la dispartiton des pièces de 1 et 2 francs courant du deuxième semestre 2022, elle s’est enfin décidée à les déposer à la banque. Rencontre.

Des milliers de pièces de tota. À force d’épargne, Heifara, qui tient un snack dans le quartier de Onohea à Tiarei depuis 2004, s’est constituée un petit capital en pièce de un franc, deux francs et cinq francs. "Les enfants et clients du quartier venaient chez moi acheter et me disaient si je prenais les tota. Je dis oui car les tota, c'est des sous", confie cette commerçante. 

Suite à l’annonce par I'IEOM, l'Institut d'Emission d'Outre-Mer, de la mise en circulation de nouvelles pièces de monnaie à partir de septembre prochain, Heifara a contacté sa banque afin de les restituter avec un peu d’avance sur le calendrier. C’est Maheanuu Pihatarioe le receveur de l’agence Fare Rata Papeete qui la reçoit. "On lui (ndlr : un client) remet un document pour qu'il fasse déjà dans un premier temps le comptage de ses pièces. A l'heure actuelle, on le fait manuellement.", explique le receveur. 

Fière d’avoir déposé ses moni tota, Heifara peut regagner son domicile à 25 km de la capitale. Dès le 1er septembre, un premier jet de 16 millions de nouvelles unités, toutes coupures confondues, seront mises en circulation.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live