La France sonne la fin de la récré pour la tarification bancaire

économie tahiti
Nouveaux billets de banque NC
©NC1ère
Le gouvernement français préconise une baisse des écarts tarifaires entre métropole et outremer.
Mecredi, il a remis au Parlement un rapport qui préconise, d’ici 3 ans en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie, une baisse de 50% de l’écart de tarifs avec la Métropole. Pour tous les autres territoires d'Outre-mer, il vise alignement sur les tarifs métropolitains. 

Les frais de tenue de compte actifs sont l’exemple type de cette inégalité. Alors que dans l’Hexagone, la plupart des banques ne les facturent pas. Ils peuvent atteindre plus de 7 000 francs dans certains territoires d’Outre-mer.
 
Ecoutez le reportage de notre journaliste Hélène Faucher



En Polynésie Française, des discussions sont actuellement en cours entre le haut-commissariat et les banques. Si aucun accord n’est trouvé, le haut-commissaire imposera des tarifications à la baisse.