La Polynésie attire encore les touristes malgré le confinement

tourisme tahiti
La Polynésie attire encore les touristes malgré le confinement
©Polynésie la 1ère
Il ne faut pas se fier aux apparences : le fenua attire encore les touristes malgré les mesures sanitaires. Si leur flux a baissé, en particulier depuis la métropole, les touristes viennent en Polynésie malgré les contraintes liées au confinement.

Des couloirs déserts, juste quelques baigneurs dans la piscine de cet hôtel de Faa’a. La saison avait bien redécollé avec un taux de 70% d’occupation. Mais l’arrivée du variant Delta a changé la donne avec des annulations en cascade.

"La France annule, elle majoritairement qui bloque que ce soit tour-opérateur ou client direct, la France freine très fort. Le créneau américain freine moins, étonnement. Sur les îles comme Bora Bora, ils arrivent quand même à se tenir un peu. Mais on a quand même globalement perdu 50% de ce qu’on avait en livre…", constate Thierry Brovelli, directeur de l’Intercontinental de Tahiti et co-président du CPH, conseil des professionnels de l’hôtellerie.

La Polynésie attire toujours les touristes malgré le confinement
©Polynésie la 1ère

 

Mais la bonne nouvelle est que les touristes continuent à venir pour se confiner au paradis ! Aujourd’hui, ils sont 7 500 sur le fenua, contre toute attente. Faute d’activités, on tente de les occuper tant bien que mal, comme dans cet hôtel de Bora Bora. "On essaye d’occuper nos clients des meilleures façons possibles avec des actvités comme le ukulele, la démonstration de pareo, du va’a, l'initiation à la culture polynésienne…pas de regret malgré les restrictions", déclare Laurence Levy, directrice de l'Intercontinental Bora Bora.

Même si la posture actuelle n’est clairement pas idéale, elle n’est pas non plus dramatique. "On est globalement tous surpris de ne pas être tombé plus bas, on s‘attendait à fermer nos hôtels et à arriver à 0% de taux d’occupation. Ce n’est pas le cas, les gens continuent à arriver en Polynésie, et venir dans les hôtels se confiner. Ca montre quand même une espèce de foi dans la destination en elle-même (…)", s'étonne Thierry Brovelli.

D'abord rassurer

 

Pour assurer ce retour, il faut rassurer les touristes et notamment démontrer que la Polynésie a réalisé l’importance de la vaccination. "L’instauration du pass sanitaire, la couverture vaccinale sont des choses essentielles. Beaucoup de destination dont Fidji, Seychelle, Maldives l'utilisent comme outil marketing… pour venir en toute sécurité chez eux", explique Jean-Marc Mosselin, directeur général de Tahiti Tourisme. "On offre tous les produits nécessaires pour séjourner en distanciation, plein air, hébergement séparé...on correspond vraiment à ce que le consommateur recherche aujourd'hui". 

Si le territoire joue les bonnes cartes, les handicaps du passé peuvent donc devenir des atouts….

Regardez le reportage de Suliane Favennec :