La SOPADEP reprend les activités de la CFAO

automobile tahiti
automibile SOPADEP
©Polynésie 1ère
C'est désormais officiel : le groupe SOPADEP-STA a décidé de reprendre les activités de la CFAO. Il ne restera donc plus que quatre concessionnaires sur Tahiti.
Un concessionnaire de plus va disparaître du paysage polynésien. En effet, les activités de la CFAO vont être reprises par le groupe SOPADEP-STA. La CFAO Motors, société française, ne réussit pas a redresser l’entreprise. Déficitaire depuis six ans maintenant, cette dernière quitte le fenua pour de bon, en laissant derrière elle une vingtaine de salariés.

Fort de 33% de part de marché, grâce à la vente de sept marques automobile ( Peugeot, Hyunday, Mitsubishi, Isuzu, Kia, Mazda et Porsche), le groupe SOPADEP-STA rachète les marques BMW, Mini, Chevrolet et Citroën à la CFAO Motors. La stratégie commerciale du groupe SOLARI est claire : garder la tête hors de l’eau, tout en élargissant l’offre auprès de leur clientèle.

L'interview de Jean-Marc Leonetti

Pour le président du syndicat professionnel des concessionnaires automobiles, ce rachat était inévitable. Par ailleurs, Narii Faugerat en appel au gouvernement qui, depuis 2010, ne réitère plus les primes à la casse.

L'interview de Narii Faugerat, président du syndicat
 
Malgré les efforts réalisés pendant les salons de l’automobile, le pouvoir d’achat des Polynésiens a diminué et le marché a été divisé par deux. En 2008, près de 8.000 véhicules étaient vendus contre 4.000 l'année dernière. Et, les perspectives 2015 tendent à une baisse de 11%.

 
Retrouvez le reportage complet de nos journalistes au JT de ce soir sur Polynésie 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live