polynésie
info locale

Le 11 novembre, c'est l'armistice et la journée défense et citoyenneté

armée tahiti
11 novembre
©Polynesie1ere
Exceptionnellement, la journée défense et citoyenneté se déroulera le 11 novembre au haut-commissariat à Papeete.
A l’occasion du 96e anniversaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale et dans le cadre de la mission éducative à laquelle contribue la direction du service national (DSN), en liaison avec le haut-commissariat de la République en Polynésie française et avec l’appui du service de l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) , le centre du service national (CSN) organise une journée défense et citoyenneté (JDC) exceptionnelle, le mardi 11 novembre 2014 en salle archipels du haut-commissariat de la République.

Principaux temps forts :

7H00 : accueil des jeunes – mot de bienvenue du directeur du CSN sur le cadre général de la journée - vérifications administratives ;
à partir de 8H30 : participation des jeunes à la cérémonie commémorative au monument aux morts de Papeete ;
à 9H15 (à l’issue de la cérémonie) : rappel du contexte général de la Première Guerre mondiale et de l’engagement des Polynésiens dans ce conflit (intervention de Philippe LEYDET, directeur de l’ONAC-VG) ;
autour de 10H00 : visite en salle JDC du haut-commissaire.

Depuis le mois d’octobre 1998, la DSN est responsable de l’organisation de la JDC qui constitue, après l’enseignement de défense en collège et lycée puis le recensement en mairie, la dernière étape du parcours de citoyenneté. Articulée autour du rappel des principes de citoyenneté et de la présentation des principaux enjeux de la défense de la nation, cette journée est complétée par la détection des jeunes en difficulté socio-éducative et par une initiation au secourisme.

Dans ce cadre général, le centre du service national (CSN) de la Polynésie française convoque annuellement, en moyenne, 4 500 jeunes filles et garçons, dont 75% sur l’île de Tahiti. Ainsi, environ 130 JDC sont organisées par an dont 100 sur l’île de Tahiti, sur les trois sites militaires de Faa’a (groupement aéronautique militaire), Papeete (base navale) et Arue (caserne lieutenant-colonel Broche) et dans les mairies des communes environnantes. Les principales îles des archipels accueillent également les JDC lors de sessions organisées en liaison avec les autorités communales.

Source haut-commissariat
Publicité