Le chikungunya frappe de plein fouet les Raromatai

chikungunya tahiti
Moustique Chikungunya
L’épidémie de chikungunya qui a débuté au mois d’octobre touche de plein fouet les îles Sous-le-Vent. A Uturoa, la moitié de la population est atteinte.
L’archipel est touché de plein fouet par le chikungunya. La maladie est arrivée en même temps que la Hawaiki Nui Va’a en novembre dernier. Les vacances scolaires ont entraîné une aggravation de la situation. Plusieurs centaines de cas ont été recensés aux Raromatai.

Aujourd'hui, le pic est atteint. A Uturoa, la capitale de Raiatea, plus de la moitié des habitants est malade. Pourtant, selon la maire de Uturoa, ils ont respecté à la lettre les consignes de sécurité : pulvérisation, dégîtage... Vu la situation, le mieux serait de pulvériser toute l'île et non pas seulement la capitale. Mais à cause des dernières pluies, ce travail devrait être fait tous les jours.

Eric Tama a joint la maire de Uturoa, Sylviane Terooatea :

Le chikungunya touche de plein fouet les Raromatai


L’épidémie de Chikungunya a débuté au mois d’octobre et elle a déjà fait 9 morts. Le nombre de cas confirmés est de 50.000.
Mais ce chiffre pourrait être beaucoup moins élevé que la réalité.