polynésie
info locale

Le climat social reste tendu

social tahiti
Air Tahiti
Air Tahiti ©DR
La grève est terminée à l’hôpital de Taravao mais des perturbations sont à prévoir chez Air Tahiti.
Au port, si un protocole d'accord a été signé mardi 10 mai, la question du paiement des heures et les conditions de sécurité reste au cœur des négociations dans le secteur de la manutention portuaire. Des négociations devaient avoir lieu mercredi 11 mais le préavis reste effectif.

Un protocole de fin de conflit a été signé à la mi journée entre le ministre de la santé Patrick Howell et Patrick Galenon secrétaire général de la CSTP FO concernant l'hôpital de Taravao.  Les revendications portaient sur cinq points, parmi lesquels le besoin urgent en médecins et le paiement des heures supplémentaires du personnel infirmier.

La fin d’un conflit peut en cacher un autre. La grève sera ainsi effective demain jeudi 12 mai chez Air Tahiti. La direction et le syndicat SAPEI ne sont pas tombés d’accord mercredi matin. Selon Michel Toomaru, délégué syndical SAPEI, la direction a quitté la table des négociations. Toutes les escales des Australes, toutes les escales des Marquises, la majeure partie des îles des Tuamotu devraient être touchées par la grève. Le mouvement pourrait être suivi par d’autres syndicats chez Air Tahiti. 

Voici le communiqué de la compagnie Air Tahiti:

"Un préavis de grève a été déposé par le syndicat SAPAI, représentatif des personnels d’escale de certaines iles du réseau d’Air Tahiti. Si aucun accord n’est trouvé, la grève sera effective ce jeudi 12 mai.
 
Un comité de gestion spécifique est mis en place dès aujourd’hui de façon à gérer au mieux cette situation.
 
Si la grève devenait effective, des perturbations sont à prévoir sur le programme de vols.
 
Aussi, Air Tahiti invite sa clientèle à consulter régulièrement le site www.airtahiti.pf ou à se renseigner auprès du service de Vente à Distance Air Tahiti (tél. 40 86 42 42).
 
Nous nous efforçons de limiter la gêne occasionnée par cette situation et sommes sincèrement navrés pour les désagréments que cette grève pourrait engendrer.
Nous vous remercions pour votre compréhension."