polynésie
info locale

Le doux rêve de la reconnaissance du fait nucléaire

santé tahiti
nucléaire
©D.R.
Quatre ans après la Présidentielle, François Hollande va être rattrapé par ses promesses de campagne concernant le dossier du nucléaire lors de son passage en Polynésie française lundi. L’Etat est-il prêt ?

Moruroa e tatou et l’Association 193 entendent demander des comptes à François Hollande sur un certains nombres de points : l’indemnisation des victimes (et la notion de « risque négligeable »), la surveillance et la réhabilitation des sites, la déclassification des documents de l’époque ou encore la rétrocession des atolls de Moruroa et Fangataufa.

Mais c’est plus globalement la question de la réparation et des conséquences sanitaires et environnementales pour le Fenua qui sera abordée, alors qu’une pétition circule pour demander la tenue d’un référendum sur la question.

Quelles avancées retenir du mandat de François Hollande ? Julie Straboni a posé la question à Bruno Barillot. L’ancien délégué pour le suivi des conséquences des essais nucléaires est notamment revenu sur le point des indemnisations et de la Loi Morin :

Barrillot nucléaire

 

Publicité