Le maire de Mahina risque un an d’inéligibilité

politique tahiti
Le maire de Mahina risque un an d'inéligibilité
©Polynésie 1ère
La commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques a, en effet, rejeté le bilan de campagne du maire de Mahina. Au motif qu’aucun mandataire financier n’a été désigné pour la liste Ia Tura O Mahina…
Une erreur que tente de rattraper l’avocat de Patrice Jamet, Me François Quinquis.
Selon lui, son client n’a jamais voulu frauder :

Le maire de Mahina risque un an d'inéligibilité


Maître François Quinquis était interrogé par Maruki Dury.

Le maire de Mahina risque 1 an d'inéligibilité
©Polynésie 1ère

Le tribunal administratif jugera cette affaire le 8 octobre prochain. Deux autres candidats aux municipales ont également vu leurs comptes de campagne rejetés par la Commission. Il s’agit de Clément Legayic, membre du conseil municipal de Papara, et de Denis Helme, candidat à Mahina. Si le tribunal administratif confirme le rejet, les candidats envisagent de saisir le Conseil d’Etat.