Le nouveau visage de Tamari'i Mataiea Va'a

va'a tahiti
Georges Cronsteadt / Mataiea Va'a
©Polynésie la 1ère

Les passionnés de va'a attendent toujours la reprise des compétitions. L'année 2021 pourrait être marquée par le renouveau de Mataiea Va'a. Le club historique de la côte Ouest part sur de nouvelles bases. Les frères Cronsteadt sont notamment revenus au bercail.

"C'est important que tout le monde soit à côté de moi le premier tour". Georges Cronsteadt est à la barre de Tamari'i Mataiea Va'a après avoir servir l'équipe d'OPT. Un retour au bercail donc pour le champion de va'a avec comme objectif de relancer le club de la côte Ouest. Trois séances par semaine, étude de la houle et des courants sont au programme avec comme maître mot : ensemble et être homogène. Yoann Cronsteadt, membre de l'équipe masculine, espère faire revenir tous les champions de Mataiea. "Ils sont dans les grandes équipes, ils travaillent aussi pour eux, donc ce n'est pas évident mais c'est en projet".

Le club a émergé dans les années 80, et aujourd'hui, les femmes prennent de l'importance. "C'est difficile mais il faut maintenir une certaine qaulité de rame et d'entraînement, surtout", souligne Silvana Varney, membre de l'équipe féminine. Si les séniors ont montré leur capacité, les jeunes pourront aussi faire leur preuve dans le cadre d'un projet unique en Polynésie française : une académie de va'a, un centre de formation à la hauteur des ambitions."Avec un label Mataiea va'a et nos cadres comme Georges et Yoann Cronsteadt", précise Christophe Gaudot, vice-président Tamari'i Mataiea Va'a. 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live