Le pays et l’AFD signent une convention de 2,39 milliards de FCP

économie tahiti
afd
©Présidence
Le vice président Nuihau Laurey, et le directeur par intérim de l’Agence Française de Développement, Yann Jacquemin, ont signé une convention de 2,39 milliards de FCP. Ces fonds permettront à la collectivité de Polynésie française de financer les investissements inscrits au budget 2014.
Il s’agit principalement de projets figurant dans les différents partenariats financiers signés entre l’Etat et la collectivité de Polynésie française : infrastructures routières, maritimes, aéroportuaires et de défense contre les eaux ; logement social ; assainissement des eaux usées à Papeete et Punaauia. La rénovation d’établissements scolaires des Iles du Vent, financée sur fonds propres par la collectivité, est également concernée par la convention.
Nouveau crédit de 2,39 milliards alloué par l’AFD à la Polynésie française

 
A court-terme, ce financement permettra de soutenir la relance de l’économie en priorisant 50% de l’enveloppe sur des projets inscrits au 3e instrument financier, dont l’efficience permet la réalisation rapide d’opérations d’infrastructures et d’aménagement urbain.
 
A moyen-terme, ce financement cible des problématiques centrales de développement puisqu’il permettra de soutenir la production de logements sociaux, d’assurer un système d’assainissement moderne sur le territoire de deux des communes les plus peuplées de Polynésie française et de rénover un ou plusieurs établissements scolaires dans les Îles du Vent, zone connaissant une densité et un essor démographiques notables.
 
Ce nouveau crédit consenti par l’Agence Française de Développement s’inscrit dans son accompagnement à long terme de la Collectivité. Depuis le début des années 60, l’AFD soutient régulièrement les investissements structurants du Pays.

(D'après communiqué)