Le riz est là, mais à quel(s) prix ?

consommation tahiti
Le riz est là, mais à quel(s) prix ?
Illustration. ©Polynésie la 1ère
L’augmentation du prix du riz fait polémique sur les réseaux sociaux. En effet, un container de 20 pieds coûte 100 000 cfp de plus par rapport à son tarif de base, une fois sur le territoire. Notamment le container asiatique. Et cela se répercute sur certains produits alimentaires tels que le riz.

Après la récente pénurie liée à un retard d'approvisionnement, le riz est à nouveau disponible dans les magasins. Sauf qu'aujourd'hui, des consommateurs auraient constaté une augmentation de son prix dans les magasins. Alors quel type de riz affiche un tarif à la hausse ?

Le riz est là, mais à quel(s) prix ?
©Polynésie la 1ère

 

Cette augmentation ne concerne pas le riz de type PPN qui est réglementé, mais bien celui au tarif libre, comme le riz complet ou parfumé par exemple. Danielle a l'habitude de consommer du riz au jasmin. Elle est étonnée de son prix. "Je me suis aperçue que les prix allaient de 270 cfp à 350 cfp/kg selon les magasins. Mais quand on veut du riz, on achète", dit-elle.

Pas de marge sur le PPN

 

Si certains magasins appliquent une marge au tarif libre, ce n'est pas le cas de tous les commerçants. Comme l'explique Tina, gérante d'un magasin à Faa'a. "Bien avant ça, c'était le même prix que le riz livré il n'y a pas longtemps, c'est le même prix", déclare-t-elle. 

Les magasins sont autorisés à appliquer une marge sur le prix au tarif libre, mais il leur est interdit de vendre le riz PPN plus cher, auquel cas les commerçants s'exposent à une amende de 5e classe à hauteur de 178 000 cfp par paquet de riz d'1 kg.

Le riz est là, mais à quel(s) prix ?
©Polynésie la 1ère

 

Il faut noter que d’autres marchandises en provenance d’Asie (comme les vêtements, meubles et les téléviseurs) peuvent eux aussi être impactées par cette augmentation tarifaire.