publicité

Le « roi Pakumotu » placé en détention provisoire

Athanase Teiri risque la réclusion criminelle à perpétuité. Il est mis en examen pour « complicité de tentative de meurtre sur des agents de la force publique ».

© polynésie 1ère Eric Tang
© polynésie 1ère Eric Tang
  • Par Mario Leroi
  • Publié le , mis à jour le
Le palais de justice a des allures de forteresse aujourd’hui. Gilets pare-balles et détecteurs de métaux sont de sortie. Le « roi Pakumotu » et 3 de ses sujets ont été déférés au parquet après 48h de garde à vue.  4 Mises en examen sont prononcées l'encontre d'Athanase Teiri.
© Polynésie 1ère Eric Tang
© Polynésie 1ère Eric Tang

Celui-ci est poursuivi pour tentative de meurtre, pour rébellion, pour constitution de groupe armé et d’émission de fausse monnaie.
Le roi pakumotu conteste, il réfute toute participation active aux trois premières mises en examen.
© Polynésie 1ère Eric Tang
© Polynésie 1ère Eric Tang
Les trois autres personnes de son entourage sont également mises en examen.
Il s’agit du « ministre de la défense » poursuivi pour responsabilités dans la création de la milice et  de 2 hommes de cette garde rapprochée. Ces derniers avaient accueilli les policiers avec des armes chargées. Une de calibre 22  et l'autre de 270 Remington. Ce qui est sur c’est que l'un a fait feu, et il semblerait que l’arme du second se soit enrayée.
Compte tenu de la gravité des faits le parquet a demandé leur placement en détention.

Ecoutez les précisions du procureur de la République, il est au micro d’Eric Tang :
José Thorel
mise en examen Pakomotu


Retrouvez le reportage d’Eric Tang et de Vito Tapao ce soir des nos éditions de 18h 30 et 19h.   


 

1 391 214 958

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play