Le succès des commerces ambulants, le "pereoo faraoa"

commerce tahiti
fourgon alimentaire / voiture magasin
©Polynésie la 1ère

Joachim Pavaouau est un entrepreneur plein de ressource qui a décidé de quitter son emploi salarié pour reprendre la gestion d’un magasin d’alimentation générale. Il a mis place un service de commerce ambulant, le fameux "pereoo faraoa" qui n'existe encore que dans les îles.

5h du matin, quartier Paraita. Les employés sont à pied d'oeuvre pour faire le plein de denrées de première nécessité. Du pain, du beurre ou encore des céréales. ""Ca fait un an et demi que je tiens le magasin, depuis 2019. Mais, ça fait que trois mois que j'ai lancé les fourgons, les fourgons ambulants", confie Joachim Pavaouau, gérant du magasin Paraita. Sa compagne est de la presqu'île où ces fourgons sont déjà en place. Il a donc eu l'idée de le faire aussi à Papeete. Le succès est tel que Faa'a et Punaauia lui ont aussi demandé de desservir dans ces communes. 

A Punaauia, justement. Au lotissement Taapuna, la nouvelle s'est répandue comme une traînée de poudre. Le "pereoo faraoa" de Joachim passera deux fois par jour. "Je ne vais pas en bas, je n'ai pas de voiture, si je n'ai pas de pain le matin, je viens chercher", confie Jacqueline, une habitante du lotissement, qui avant demandait à ses voisins ou ses enfants pour l'emmener faire ses courses. Tetuaura aussi vit dans le coin. Ce système lui plaît même si elle espère que les prix seront les mêmes qu'en magasin. "Sinon, je remercie celui qui aide la population de Taapuna".

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live