Les associations de soutien aux malades polynésiens en Métropole souffrent de la Covid

association tahiti
associations de soutien aux malades Polynésiens en Métropole
©Polynésie 1ère

En Métropole, le travail des associations de soutien aux malades polynésiens est rendu difficile en cette période de semi-confinement. Des visites et des sorties sont quand même prévues, des moments précieux pour ces malades en perte de repères. 

A Paris, les Polynésiens nécessitant de soins profonds à l’hôpital peuvent faire appel à l’association A Tauturuia Na Paris. La structutre recrute des bénévoles qui soutiennent le moral des malades. Depuis la Covid, les contacts physiques sont interdits et le temps des interventions est réduit à son minimum à l’hôpital. Le peu de temps accordé aux visites est précieux pour ces patients désireux d’entretenir un lien avec leur culture. 

associations de soutien aux malades Polynésiens en Métropole
©Polynésie 1ère


Pour ces expatriés, la maladie s’ajoute la perte de repères. Rachel a quitté Raiatea il y a quatre mois : « c’est important pour nous de se sentir soutenu, et grâce à eux on a un lien presque familial qui est essentiel dans notre culture » 

Dans la salle où ils se retrouvent, Auguste Tagaroa, accompagnateur, sort son ukulele et tous se mettent à chanter des chants traditionnels qui leur apportent du courage pour affronter ces prochains jours d’opérations. L’association propose également des sorties pour ceux qui le peuvent, l’occasion pour certains de visiter les monuments emblématiques de la capitale. Ces malades du bout du monde ne doivent pas se sentir seuls.