Les îles aimeraient plus de liaisons inter-archipels

transports tahiti
air tahiti Takapoto
©Polynésie la 1ère

Pour relier une île à une autre, il faut souvent revenir à Tahiti. A Bora Bora, des liaisons directes existent avec les Tuamotu. Un dispositif à étendre pour le maire de Rangiroa. En attendant, la convention entre Air Tahiti et le Pays a été prolongée de 6 mois afin d'assurer les liaisons.

Les îles aimeraient plus de liaisons aériennes inter-archipels. Il n'est pas toujours facile de relier un archipel à un autre, souvent, il faut revenir à Tahiti pour repartir. Dans certaines îles comme à Bora Bora, des liaisons existent vers les Tuamotu par exemple. Un dispositif à étendre estime le maire de Rangiroa, Teina Maraeura.

Interview

 

L'année 2020 a été très difficile pour la compagnie aérienne à cause de situation sanitaire. Elle termine l'exercice avec 3,5 milliards de Fcfp de déficit. Il sera compliqué de faire des efforts pour répondre au nouvel appel d'offres du Pays sur la délégation de service public sur une trentaine de lignes déficitaires indique Manate Vivish.

Interview

 

Dans le cadre de la prolongation de 6 mois de la convention avec le Pays, Air Tahiti recevra 450 millions de Fcfp mais pas assez pour couvrir ses pertes. Pour éviter les licenciements, personnel d'Air Tahiti a consenti en moyenne à une baisse de salaire de 30 à 40%. Certains ont perdu 50% de leur salaire.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live